Un brun qui jaunit, un roux qui tourne à l’orange ou un blond qui s’approche du blanc, le soleil et la mer ne font pas bon ménage avec la coloration. Rencontre avec Nicolas Guillouet, responsable de l’institut Kérastase à Paris, pour savoir comment entretenir au mieux sa couleur pendant l’été.

 

Certains agresseurs qui altèrent la coloration tout au long de l’année sont beaucoup plus présents l’été. « Les UV A et B dégradent la fibre capillaire. Le soleil et la température augmentent l’effet d’oxydation de l’air, de l’oxygène et de la lumière qui attaquent nos cheveux. Et l’eau a un effet de loupe sur eux », explique Nicolas Guillouet qui a l’habitude de récupérer des couleurs en piteux état.

 

Se rincer les cheveux après chaque bain

L’été, tous les cheveux s’éclaircissent. « Les petites filles, par exemple, se retrouvent toutes avec des pointes blondes à la fin des vacances. En revanche, les cheveux colorés, avec leurs pigments artificiels pas aussi solides qu’un pigment naturel, subissent de plein fouet les ravages de cette saison. » Même chose pour le balayage. Cette fois, ce n’est pas une question de pigments apportés mais de décoloration. « La base et les mèches vont donc continuer à s’éclaircir ou à se patiner. »

  • Crédits illustration : Jessica Durrant pour Kérastase


    Que ce soit l’eau de mer salée, ou pire encore, l’eau des piscines avec ses produits comme le chlore, nos baignades estivales malmènent notre coloration. Pour préserver au mieux sa chevelure et sa couleur, « il faut prendre l’habitude de laver ses cheveux absolument tous les jours, pour rincer, enlever les résidus et neutraliser les produits chimiques comme le chlore. Si l’on ne fait que rincer ses cheveux, on sent encore l’odeur du chlore. D’où l’importance d’un shampoing quotidien », assène Nicolas, qui conseille d’utiliser un produit moins lavant qui néanmoins aura un effet compensateur, annulant les dommages du chlore ou du sel de la mer. Dans la gamme Kérastase Soleil, le Bain soin reconstituant anti-dégradation élimine le chlore et le sel des cheveux colorés. L’éclat de la couleur est protégé grâce à sa formule aux filtres UV qui évite la fuite des pigments de coloration.

     « Le coup de soleil sur le cheveu existe de la même manière que sur la peau. » À la seule différence qu’il est sans doute moins douloureux. « Il faut anticiper en mettant un protecteur, plusieurs fois par jour selon les produits et leur pouvoir de filtration ». Là aussi, il faut adapter son protecteur solaire à ses activités. Si vous vous baignez beaucoup, choisissez un produit waterproof par exemple. « On doit avoir le même réflexe que pour la peau ! », lance Nicolas Guillouet qui ne nous préviendra jamais assez.

     

    Même combinaison le soir venu. « Comme on s’hydrate la peau avec un après-solaire en sortant de la douche, on doit de la même manière soigner ses cheveux, sur lesquels on applique un réparateur. » Avec un soin sans rinçage – pratique pour les enfants aussi, car cela évite les nœuds – ou avec un masque, plus profond et plus riche, se réhydrater quotidiennement les cheveux est bel et bien une obligation pour la survie de notre couleur. Le masque UV Défense Active Kérastase Soleil est un reconstituant profond après-soleil, anti-dégradation pour les cheveux colorés.

     

  • Crédits illustration, Jessica Durrant pour Kérastase

    Si vous aviez à choisir un seul produit pour protéger, réparer et illuminer tous types de cheveux pendant et après les expositions au soleil, pour Pierrick Beringer, coiffeur expert Kérastase, ce serait la CC Crème, à l’huile de lin et à l’huile de Carthame. « La CC Crème Kérastase est l’indispensable de l’été {…} car elle répond à toutes les problématiques liées au soleil. Pratique et non grasse, elle peut s’utiliser sur tous types de cheveux sans jamais alourdir la chevelure.

    Même avec la meilleure des volontés, une couleur est destinée à évoluer. Été comme hiver, nos cheveux sont fragilisés par le calcaire, les polluants, les coups de brosse et de sèche-cheveux, nous sommes donc vouées à aller se faire faire des colorations chez le coiffeur. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour changer de couleur ?

     

    Daphné Segretain